Samedi 1erNovembre 2014

Saint-Prix : le PS dénonce l’utilisation partisane des moyens municipaux par le maire

Rédigé le 17/04/2012 - 2 Commentaires

Dans un communiqué, l’opposition socialiste de Saint-Prix s’en prend au maire Debout la République de la commune, Jean-Pierre Enjalbert, lui reprochant une « utilisation partisane des moyens municipaux ». Le PS n’a pas apprécié de voir l’élu promouvoir la candidature de Nicolas Dupont-Aignan lors d’un événement municipal.

La grogne monte à Saint-Prix. Le Parti Socialiste accuse le maire « d’instrumentaliser des évènements municipaux ». Les socialistes citent un exemple précis : « Dimanche 8 avril, le maire de Saint-Prix a profité d'un évènement public à l'occasion de l'ouverture de la nouvelle salle des fêtes, pour évoquer la candidature de Nicolas Dupont-Aignan devant les 200 personnes présentes et même leur distribuer des tracts pour le candidat à l'élection présidentielle ». Un comportement « dont Jean-Pierre Enjalbert est coutumier et qui trahit son peu d'éthique républicaine » selon l'opposition. Les socialistes réclament désormais « que la neutralité des moyens de la commune, que la morale et le code électoral imposent, soit respectée et que tous les partis soient traités également ».

Le Front de Gauche mécontent
 
Il y a quelques jours, le Front de Gauche se plaignait pour sa part d’avoir été délogé du parking du Leclerc de Saint-Prix, alors que les militants distribuaient des tracts. Une situation qui avait agacé le parti, d’autant que des représentants d’une autre formation ont obtenu l’accord du patron pour s’installer devant le centre commercial. 
 

 

2 Commentaires sur "Saint-Prix : le PS dénonce l’utilisation partisane des moyens municipaux par le maire"

Lire tous les commentaires (2)

Ecrire un commentaire - réagissez à cet article...

  1. Demaincommenceaujourd'hui 21/04/2012 02:13 Signaler un abus
    C'est bien que le PS dénonce!

    En même temps, reconnaissons que le pauvre DUPONT-AIGNAN... a besoin de soutiens!

    La seule question formelle à poser à Jean-Pierre Enjalbert est de savoir combien sera facturée par la Ville de Saint-Prix sa contribution aux frais de campagne du Monsieur en question

    Sans cela, toute dénonciation... revient à "promener la girafe", "..... dans un violon" ou "....... les mouches"!

    Demaincommenceaujourd'hui
  2. Boris 17/04/2012 20:03 Signaler un abus
    Le PS devrait venir voir comment ça se passe à Argenteuil chez leur copain socialiste Philippe Doucet. Celui-ci n'hésite pas à embaucher à la pelle au sein de son Cabinet des permanents politiques chargés de faire les distribution de tract.