Dimanche 31 Août 2014

Intercommunalité : Les irréductibles Bessancourtois veulent être rattachés au Parisis

Rédigé le 16/06/2011 - 0 Commentaires

Jusqu’à aujourd’hui, Bessancourt est l’une des rares communes du Val d’Oise à ne pas être rattachée à une intercommunalité. La ville souhaiterait intégrer le Parisis en compagnie de Franconville et Taverny, elles aussi indépendantes, avec qui elle partage déjà des services communs. Un conseil municipal se tiendra le 17 juin sur ce dossier.

 Comme la loi leur impose, chaque ville du département devront bientôt être regroupées dans des communautés d’agglomération afin que toutes soient sous la gestion des Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (ECPI) à fiscalité propre.

Dans une lettre d’Information, les élus de Bessancourt estiment qu’il est « nécessaire que le découpage intercommunal s’appuie sur les bassins de vie et sur les coopérations déjà existantes entre les communes. D’autre part, ce schéma doit s’accompagner d’un projet de territoire à la fois ambitieux et partagé, permettant d’offrir aux habitants des services et des équipements répondant à leurs besoins. » Pourtant, la commune tente depuis 2002 de s’intégrer à une intercommunalité mais les conditions ne se sont jamais réunies pour la réussite de ce projet, toujours selon les élus bessancourtois.

Bessancourt partage des services communs avec Franconville et Taverny

Cette indépendance a toutefois eu des avantages pour la commune : création de l’éco-quartier des Meuniers, préservation d’une surface agricole dans la Plaine de France ou encore projet de forêt pour le Grand Paris. « Nous sommes ainsi assurés de conserver la maîtrise du développement de notre territoire », assurent les élus. Le fait d’être rattaché à un ECPI permettrait à la commune d’effectuer des opérations coûteuses d’un point de vue industriel mais aussi dans les équipements sportifs et dans la rénovation de l’artère principale de la ville. « L’intercommunalité favorisera le développement de l’offre de transports en commun, des établissements de formation, ainsi que de la cohérence des activités économiques sur le territoire », expliquent-ils.

Les élus de Bessancourt sont donc déterminés à rejoindre le Parisis mais pas Val et Forêt comme les invite le préfet du Val d'Oise. Ils dénoncent « un manque de maturité de la grande intercommunalité souhaitée par le Préfet, tant par l’absence de projets que par la disposition des uns et des autres à travailler ensemble dans une telle configuration. » En effet, ils proposent d’intégrer seulement le Parisis, accompagnés de Franconville et Taverny, en vue de former une agglomération de 155 000 habitants. La municipalité fait d'ailleurs remarquer que ces communes partagent avec Bessancourt et le Parisis des services communs.

Le conseil municipal se réunira le vendredi 17 juin à 20h30 en salle Paul Bonneville pour affirmer son projet de rattachement au Parisis, le public pourra participer aux débats. A la suite de ce conseil, Bessancourt transmettra les lignes de son projet à la Préfecture du Val d'Oise.

 

0 Commentaires sur "Intercommunalité : Les irréductibles Bessancourtois veulent être rattachés au Parisis"

Lire tous les commentaires (0)

Ecrire un commentaire - réagissez à cet article...