Samedi 26 Juillet 2014

Depardieu en Russie : les élus du Val d'Oise se lâchent sur Twitter

Rédigé le 7/01/2013 - 1 Commentaires

L'affaire Depardieu secoue les médias, et la twittosphère. La décision du célèbre acteur français de prendre la nationalité russe ne laisse pas indifférent. Plusieurs élus du département ont réagi sur le célèbre réseau social twitter, avec humour, ironie ou encore consternation.

La palme du tweet le plus drôle revient sans conteste à Pascal-Eric Lalmy. Le conseiller municipal d'Osny (PRG) a sa propre théorie sur l'exil de Gérard Depardieu.

 

De son côté, le député PS de la 4ème circonscription du Val d'Oise, Gérard Sebaoun, est beaucoup plus grinçant.

 

Même son de cloche pour Didier Arnal, le président du groupe d'opposition Val d'Oise Utile et Solidaire au Conseil général du Val d'Oise, qui regrette l'attitude de la star de cinéma.

 

Le secrétaire départemental du PCF 95 propose pour sa part un échange. Jean-Michel Ruiz suggére d'échanger Gérard Depardieu avec les Pussy Riot, un groupe de punk féministe russe condamné à la prison dans leur pays pour avoir chanté une "prière punk" anti-Poutine.

 

Enfin, Xavier Melki, adjoint UMP au maire de Franconville, craint pour sa part le début d'un exil fiscal des plus grandes fortunes de France.

 

1 Commentaires sur "Depardieu en Russie : les élus du Val d'Oise se lâchent sur Twitter"

Lire tous les commentaires (1)

Ecrire un commentaire - réagissez à cet article...

  1. Sannois Democrate 8/01/2013 13:52 Signaler un abus
    Ce qui m'interroge c'est qui a permis la création de ces "plus grandes fortunes de France?"

    Comment certains en France font des fortunes gigantesques, alors que d'autres, malgré leur travail, tombent de plus en plus dans la précarité, la pauvreté.

    Un Depardieu est il indispensable au cinéma français? nous n'avons pas la possibilité de donner à d'autres talents l'opportunité d'émerger?

    On fabrique des "vedettes" et ensuite par facilité, un manque de gout du risque , on focalise sur ces "vedettes" alors que d'autres talents stagnent, l'affaire Depardieu c'est l'occasion de réfléchir sur le système, d'en terminer avec les cumulards qui confisquent la richesse et les politique qui privilégient "les grandes fortunes".

    Il faudrait appliquer aux éxilés fiscaux , la politique fiscale que les américains appliquent à leurs exilés fiscaux (les américains ce ne sont pas de méchants "gauchistes"!)

    En Europe il serait temps de réfléchir à comment éviter que ces "grosses fortunes" n'aillent pas faire leur marché fiscal ou ça taxe le moins(en Belgique pour le patrimoine, en France pour les revenus ) tous les pays y perdent!