Vendredi 1erAoût 2014

PATRIMA, nouveau laboratoire d’excellence de l’université de Cergy-Pontoise

Rédigé le 1/04/2011 - 0 Commentaires

Le laboratoire d’excellence PATRIMA (patrimoines matériels : savoirs, conservation, transmission) mis en œuvre par les universités de Cergy-Pontoise (UCP) et de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ) a été retenu par le Commissariat Général à l’Investissement qui est chargé de la mise en œuvre du programme d'investissements d'avenir. PATRIMA entend développer au cours des dix prochaines années des programmes internationaux de recherche et de formation dans le domaine du patrimoine matériel.

Projet de portée internationale rassemblant « sciences de l’homme » et « sciences exactes », PATRIMA réunit environ 200 chercheurs. Ces derniers sont issus des laboratoires de recherche de l’UCP mais aussi de l’Institut d’Études Culturelles de l’UVSQ, de grandes institutions patrimoniales (musée du Louvre, le château de Versailles, les archives nationales…) ou encore des communautés d’agglomération de Saint-Quentin et de Cergy-Pontoise. L’objectif est de développer au cours des dix prochaines années des programmes internationaux de recherche et de formation dans le domaine du patrimoine matériel (objets de musées, bâtiments, archives, livres et manuscrits…).

Pour l’université de Cergy-Pontoise, l’originalité de PATRIMA tient à trois traits. D’une part, son approche interdisciplinaire « qui considère le patrimoine matériel comme un objet de savoir commun aux sciences de l’homme (histoire et histoire de l’art, littérature, esthétique et philosophie…) et aux sciences exactes (physique, chimie, informatique…) et qui associe des représentants de toutes les disciplines ». D’autre part la collaboration institutionnelle entre chercheurs, conservateurs et restaurateurs « mettant l’accent sur les échanges entre les grandes institutions patrimoniales qui sont aussi des lieux de recherche et de formation, et les laboratoires et universités ». Enfin, une ambition intellectuelle « transversale » qui considère le patrimoine comme « un terrain de réflexion épistémologique mais aussi comme le résultat d’un processus de patrimonialisation directement lié à des attentes sociales et politiques, qui installe les savants au cœur de l’espace public ».

Actuellement appuyé sur une fondation partenariale en cours de constitution, PATRIMA entend faire émerger des sciences du patrimoine au sein du paysage universitaire français, « dans le contexte d’une dynamique territoriale forte des universités du grand ouest parisien ». Il devra créer de fortes synergies avec le centre national de conservation des patrimoines (CNCP) en cours de création à Cergy-Pontoise. Ce dernier a notamment pour mission de créer un pôle de formation et de recherche interdisciplinaire autour des questions relatives au patrimoine culturel.

 

 



 

0 Commentaires sur "PATRIMA, nouveau laboratoire d’excellence de l’université de Cergy-Pontoise"

Lire tous les commentaires (0)

Ecrire un commentaire - réagissez à cet article...